Pourquoi fuir autant son peuple quand la Covid 19 ne tue pas plus que le paludisme, la faim…. au Togo ? Est-ce que les gens ont conscience des conséquences fâcheuses de l’état d’urgence sur nos populations en manque de tout?

Le vrai problème du Togo, c’est la crise sociopolitique qui crée une phobie à l’endroit du peuple togolais en quête du mieux vivre. Les togolais n’en peuvent plus.

Même après 100 ans d’état d’urgence, nous finirons par trouver des solutions idoines et durables pour nos populations. Alors, pourquoi perdre du temps pour une question d’une importance capitale et incontournable ?

Svp, les autres pays de la sous région avancent énormément dans tous les domaines tandis que le Togo est à la traîne dans tous les domaines. encore une fois, le vrai problème du Togo, ce n’est pas la Covid 19. Il faut rechercher sans perdre encore une journée, le Consensus National. Ça urge pour le vivre ensemble.

Pourquoi avoir toutes ses potentialités naturelles et humaines et être loin dernière des pays qui n’ont pas le 1/3 de ce que notre pays dispose?
Je ne comprends absolument rien. C’est une honte totale pour notre pays le Togo.

Pourquoi les fils et filles d’un même pays ne sont pas en mesure de s’entendre sur ce qui va faire progresser toute la nation ? En quoi peut- on prétendre réconcilier un pays quand la grande majorité reste durant plus d’un demi-siècle assujetti sous l’autorité démesurée de quelques individus? Le monde ne peut jamais évoluer sans contradictions. Enfin, le problème et la solution du Togo, c’est le régime rpt unir.

SVP, encore une fois, mettez-vous à la place des autres togolais dont les droits élémentaires sont perpétuellement bafoués. Tout n’est pas encore perdu si nous avons conscience des grands défis à relever en toute urgence.

Lisez- moi en tant que togolais et non en tant que simple militant d’un parti politique. Naboudja 🇹🇬🇹🇬🇹🇬🍇

==========================================================================================================
Je vous interpelle toutes et tous.

La flamme du contentieux électoral se poursuit et ne peut jamais s’éteindre. Ceux qui ont tendance à oublier cet événement majeur du 22 février 2020, ont tendance à négliger la souveraineté du peuple togolais.

La victoire volée n’est pas celle d’un individu, au contraire, c’était une opportunité nationale pour véritablement réconcilier les togolais.

Enfin, j’invite tous les patriotes déterminés du Togo dans la diaspora à se mettre ensemble avec sincérité pour défendre ce dossier devant toutes les chancelleries occidentales pour faire comprendre à nos partenaires européens et américains que le changement au sommet de l’État au Togo ne veut aucunement dire la fin des partenariats gagnants gagnants.

On ne peut pas continuer par profiter impunément de la misère des togolais pour faire plaisir à quelques individus. La France ne pourra véritablement retrouver un souffle nouveau en Afrique que si le problème togolais trouvait une solution idoine puisque depuis 1963 le peuple togolais a perdu les traces de la bonne gouvernance.

Nous avons des hommes et des femmes dignes et dynamiques pour entreprendre les démarches de taille devant permettre de trouver une solution dans les plus brefs délais. Le Togo devient de plus en plus méconnaissable en termes de développement et de respect des droits de l’Homme.

Ça urge et personne n’aura d’excuses devant l’histoire.

Naboudja