L’ambassadeur du Togo auprès de la République Française, l’autre Colonel Madjoula, Calixte Batassi, est devenu le garçon de course de Monsieur Faure Essozimna Gnasingbé, certainement de peur d’être tué comme son jeune frère Toussaint froidement assassiné le 4 mai 2020, au lendemain de son investiture comme Président pour un énièrme mandat de trop.

Alors que l’ambassade du Togo à Paris est presque fermée depuis l’assassinat de Toussaint, alors que le Togo et Douflegou attendent des explications sur l’assassinat odieux et demandent une sépulture digne, Calixte joue au bienfaiteur dans des écoles primaires chez dame SABINA, précieuse mère du chef de l’Etat.

Voici ce qui se lit dans un reportage publié par le site «ECHOS DES COMMUNES » (https://echosdescommunes.com/), dans un article intitulé « Agou 1: l’Ambassadeur Batassi Madjoulba et l’ONG ALOLE-ALOME pour une éducation de qualité » :

«Dans le souci de rapprocher l’école des apprenants et de garantir une éducation de qualité aux enfants de la commune Agou1, l’Ambassadeur du Togo en France, M. Batassi Madjoulba et l’ONG ALOLE-ALOME ont distribué des kits scolaires aux élèves de l’EDIL de Lomnava et de Tolivedzi (canton d’Agoukati).

Agou 1: l’Ambassadeur Batassi Madjoulba et l’ONG ALOLE-ALOME pour une éducation de qualité

Les élèves de l’EDIL (Ecole d’initiative Locale) de LOMNAVA et de TOLIVEDJI, chef lieu de la commune Agou1 ont bénéficié de la part de l’ONG ALOLE – ALOME d’un don de kits scolaires ce jeudi 19 Novembre.

L’ambassadeur du Togo en France, Batassi MADJOULBA avait offert des bâtiments et des bancs après que l’EDIL de LOMNAVA en paille était détruite par le feu de brousse. Que ce soit à EDIL LOMNAVA et TOVEDJI les actions sont les mêmes. Les kits sont composés des stylos, crayons, cahiers, trousseaux de crayons de couleurs, ensemble géométriques, bref les nécessaires pour qu’un élève soit au complet à l’école.

Le représentant de Monsieur l’ambassadeur, Grégoire MADJOULA a invité et le corps enseignant, et les parents d’élèves à mieux suivre les élèves pour qu’ils puissent utiliser à bon escient ces matériels pour un meilleur résultat à la fin de l’année.

Plus qu’une distribution de kit scolaire, la mise en place d’un champ scolaire permettra au comité des parents d’élèves de pouvoir mieux payer les enseignants volontaires de ces écoles, a-t-il souligné.

Pour M. ANIKA Mensa, directeur de l’EEP Kati/A et de EDIL Lomnava, «ces outils de travail permettront à ces élèves d’être régulier en classe, bien suivre et bien prendre les cours dans les cahiers ».

Étienne AGOGNRAN
https://echosdescommunes.com/2020/11/20/agou-1-lambassadeur-batassi-madjoulba-et-long-alole-alome-pour-une-education-de-qualite/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *